Japon, Voyages

Voyage au Japon: Mes Impressions

January 6, 2017
voyage-au-japon-carolinethecity

Déjà de retour du Japon, j’ai du mal à croire que tout soit passé si vite ! Mais bon c’est souvent comme ça avec les voyages … On planifie pendant des semaines et on se retrouve de retour à la maison en une seconde. Comme promis je vais donc partager avec vous mon voyage, mes impressions et mes bonnes adresses. Pour vous remettre dans le bain, vous pourrez retrouver mon article sur comment préparer son voyage au Japon par ici.

Comme je l’avais déjà précisé dans le précédent article, ce blog ne va évidemment pas devenir une bible sur le Japon.

En attendant, voici à chaud mes impressions sur ce voyage qui est sincèrement l’un des plus incroyable (et dépaysant) que j’ai pu faire.

La culture et le style de vie

Un des sujets que je ne me lasserai jamais d’aborder, les différences culturelles ! Alors certes il y en a entre les États-Unis et la France, mais ce n’est rien à côté du dépaysement japonais.
Je partais évidemment avec beaucoup de clichés et d’idées reçues et même si nous sommes restés que 10 jours sur le territoire, beaucoup ce sont avérés être plutôt vrais.

Premier “choc culturel”, la taille des chambres ! J’étais prévenue, mais malgré la chambre double et le lit double, c’est vraiment petit. Du coup, si un voyage est prévu pour vous, ne soyez pas surpris de ne pas trouver de placards ni d’endroits pour laisser votre valise.

Autre grande différence, la cigarette. Les japonais fument beaucoup ! Ce qui surprend c’est qu’il est interdit de fumer à l’extérieur (à part dans les zones dédiées), mais il est autorisé de fumer à l’intérieur. (vous pouvez donc demander une chambre fumeur lors de la reservation de votre hôtel). C’est donc plutôt surprenant de les voir fumer à table dans les restaurants (alors qu’ils portent un masque de chirurgien anti-microbe dans la rue, mais ça c’est un autre sujet !).

Là où on ressent une grande différence, c’est aussi dans les relations humaines. Même si nous étions forcément limités avec la barrière de la langue, on se rend très vite compte qu’il y a des différences. Ce qui est assez surprenant c’est que quoi qu’il arrive, ils vous sourirons toujours, même si la réponse à votre question est non !
Après en avoir discuté avec des amis expat’, c’est apparemment plutôt mal vu d’être négatif, de refuser quelque chose ou de se plaindre en général. Donc préparez vous à beaucoup de sourires et de gloussage !

Là ou j’ai également été surprise, c’est à quel point les japonais sont de bons vivants ! On aime dire que les français le sont à profiter des apéros et des verres en terrasse, mais nous sommes clairement loin des jap’ à ce niveau là. Même en semaine, les resto sont blindés, les jap’ sirotent des bières entre collègues jusqu’à pas d’heures (et rentrent souvent tout bourrés !)

La taille de la ville

Pourtant habituée avec Los Angeles, la taille de la ville de Tokyo est vraiment impressionnante. À chaque quartier que l’on découvrait, on avait l’impression d’arriver dans un nouveau Time Square !
La grande différence avec LA c’est qu’au lieu de prendre sa voiture, on marche. Avec plus de 60 km à pieds au compteur, je crois qu’on peut vous confirmer que oui, à Tokyo, on marche ! Là où marcher à Tokyo est agréable, c’est qu’à chaque coin de rue ou immeubles, il y a quelque chose à voir. Rien à voir avec LA donc et ces grands boulevards fantômes.

Les transports en commun

Un de nos plus gros challenge dès l’arrivée ce fut évidemment les transports en commun. Heureusement, la pratique du métro parisien nous a bien aidé. par contre, imaginer un Californien débarquer sans entrainement, ça doit être plutôt drôle à voir !
Le métro de Tokyo parait impossible à comprendre, et puis avec un peu de pratique devient beaucoup plus évident.
Maintenant que nous sommes de retour, je peux le confirmer, on a survécu !
Le plus complexe au début c’est de comprendre qu’il y a en fait différentes compagnies de métro et que vous devez parfois payer un ticket différent ou aller vers une autre station quelques mètres plus loins (ou plus bas).
Les transports coûtent assez chers (entre 170¥ et 220¥ en moyenne pour un trajet, soit 1€50 / 2€) mais ça a vraiment été pour nous le plus gros poste de dépenses (avant la nourriture qui s’est avérée bien moins chère que ce qu’on pensait !).
À Kyoto, le challenge était un peu différent car les bus sont beaucoup plus utilisés qu’à Tokyo. Mais ne vous inquiétez pas, Google Maps est là et vous pourrez toujours trouver de gentils locaux pour vous aider. (ou pas).

Nos déplacements ont aussi été énormément simplifiés grâce au Pocket Wifi qui nous permettait donc d’avoir accès à Google Maps en permanence. Pour en savoir plus sur cette partie, je vous renvoie par ici.

La langue

Bon ça ne va étonner personne, au Japon, tout le monde parle japonais. Là où j’ai été surprise par contre, c’est que l’anglais n’est vraiment pas leur tasse de thé !
Heureusement, à Tokyo, la plupart des panneaux de signalisations et menus au restaurant proposent une traduction (sinon faites confiance à votre instinct et à l’image proposée sur le menu) mais pour communiquer avec les locaux, la conversation sera très vite limitée. Heureusement beaucoup ont fait l’effort de vraiment nous aider, de même nous accompagner à pied devant l’endroit que l’on cherchait (quitte à lâcher leurs potes en plein milieu de la gare !) mais d’autres feront clairement l’effort minimum, voire feront semblant de pas vous comprendre. Très surprenant au début, voire déstabilisant.
Sachant que la culture est aussi très différente, n’hésitez pas à confirmer votre chemin plusieurs fois, car vous risquez de prendre leur “hum hum” très souriant pour un oui, alors qu’en fait, pas du tout !

Y’a du mooooooooonde 

On m’avait prévenue sur ce point, mais il faut vraiment le voir pour le croire ! Le monde présent à Tokyo est juste HALLUCINANT. La ville grouille de monde jusqu’à tard le soir et niveau dépaysement avec Los Angeles, on était clairement servi. Évidemment il est possible de trouver des quartiers calmes, mais le monde grouille de partout et à toute heure du jour et de la nuit.
Les endroits les plus impressionnants à Tokyo sont le célèbre Shibuya Crossing, Takeshita Street et le temple Senso-Ji (oui, même les temples sont blindés !). À Kyoto, ce sont plutôt les temples et les gares qui attirent la foule, donc si vous voulez votre photo devant les temples, les bambous et les toris, j’espère que vous êtes patients et prêts à batailler avec du selfie stick !
Evidemment je m’y attendais et je ne m’en plains absolument pas (je vous vois venir avec vos petits commentaires !), mais j’avoue avoir trouvé surprenant ces temples remplis de monde alors qu’on imagine avant tout de la sérénité et de la zénitude.

Un pays entre tradition et modernité

Bon ok, ce titre ressemble à l’intro d’un épisode d’Enquête Exclusive mais je crois qu’il n’y a pas plus vrai pour décrire le Japon et surtout la ville de Tokyo. D’une rue a l’autre, vous passez d’un building rempli de jeux video et de néons qui clignotent a un petit temple très calme avec presque aucun passage.
Pareil au niveau de leur lifestyle, ils vont avoir des toilettes super modernes avec des jets et des sièges chauffants, mais à côté, ils ont conservé leur tradition de manger assis sur leur genoux.

La nourriture

Même si je pense que ce sujet fera l’objet d’un article dédié avec mes bonnes adresses, je ne me voyais pas faire cet article sans une petite partie dédiée à la nourriture !
Évidemment, je savais que les sushis étaient différents et qu’on serait dépaysés, mais j’avoue que je ne m’attendais pas à tant de bizarreries sur les menus ! Sashimi de cheval, brochettes de peau de poulet … Ça vous donne une idée ! Alors je ne sais pas trop d’où j’imaginais une nourriture différente mais on a vraiment été surpris à ce niveau là.
La bonne surprise ce fut évidemment le prix. Vous pourrez trouver des tonnes et des tonnes de bons petits restos à moins de $12 par personne.
Ma bonne surprise à moi, ce fut les petites douceurs et pâtisseries kawaii. Tous leurs gâteaux et desserts sont 100% instagrammables et super bons.

Des rencontres

Le meilleur pour la fin évidemment mais ce voyage n’aurait pas été le même sans mes rencontres du virtuel au réel ! Alors je remercie encore mille fois Anne-Laure et Charlotte (et Jules) de nous avoir fait partager un petit bout de votre vie japonaise.

À venir, mes endroits préférés, les must-see et mon itinéraire day by day !

You Might Also Like

10 Comments

  • Reply Aymeric January 6, 2017 at 10:19 pm

    Article super intéressent, moi qui ai pris japonais en LV2 cette année, l’écrit c’est pas marrent (alors que je part à LA pour le stage :p je me sentais pas prêt pour 4 mois au japon et la barrière des langues assez violentes entre nos racines latines et le japonais, sachant que tu confirme le fait que l’anglais et les japonais c’est pas ça…).
    Et donc ce n’est pas un mythe, les profs adorent se retrouver entre eux le soir entre collègues pour la tournée des bars ! En tous cas ça donne envie de faire un tour au japon et si j’ai l’occasion qui se présente je n’hésiterais pas, ça t’as donné l’impression de débarquer sur une autre planète ?

    • Reply Caroline Szpira January 7, 2017 at 12:14 am

      Coucou Aymeric ! C’est fou que tu ai pris Japonais en LV2, vraiment je te tire mon chapeau ! Entre les 3 alphabets et leur syllabe ca doit clairement pas etre evident !
      Pour repondre a ta question, si, on est clairement sur une autre planete ! Deja avec le decalage horaire et surtout leur facon de vivre ! Ca grouille de monde, des restaurants et boutiques de partout, du bruit, des signes jap, des neons, bref la folie ! J’espere que tu auras la chance de t’y rendre un jour et de pouvoir un peu pratiquer du coup !

  • Reply Julie January 7, 2017 at 4:22 pm

    Moi je pense que c’est le monde qui me dérangerait le plus car j’ai l’impression que c’est puissance 10 par rapport à NYC ou Paris… En gros t’as pas intérêt à être claustrophobe pour pouvoir partir là bas! mdr mais en tout cas c’est clair que ça a du être un pays génial à découvrir!

    • Reply Caroline Szpira January 9, 2017 at 2:19 am

      Ayant des tendances agoraphobes crois moi c’est bien moins pire que la foule devant les Galeries Lafayette pendant les Fetes ou la station de métro de Chatelet ! Les gens sont bizarrement moins “énervés” du coup tu avances, tu suis le rythme et techniquement tout se passe bien !

  • Reply Anne-Laure January 9, 2017 at 6:48 am

    tu as vraiment l’air d’avoir apprécié ton voyage alors je suis contente ! 🙂
    J’ai hâte de lire ce que tu as bien pu faire d’autres, ça m’a fait très plaisir de te rencontrer et j’espère à une prochaine fois – à LA qui sait 😉 -.

  • Reply lucie cali January 9, 2017 at 5:36 pm

    J’etais impatiente d’avoir ton retour! pour ce qui est des collegues japonais qui sortent le soir tard, c’est helas au detriment de leur vie de famille, car dans les familles traditionnelles (qui ont tendance a disparaitre chez les plus jeunes) il semble que la femme reste a la maison tandis que le mari n’est jamais la (il travaille, ou va dans les bars). Pour les excuser je dirais qu’il semble tres mal vu de ne PAS aller boire un verre avec les collegues apres le travail….sinon on ne fait pas preuve de “teams spirit” et c’est pas bon pour l’avancement je suppose. Je me demande si les jeunes japonaises professionelles font aussi ca maintenant…je suppose que oui mais seulement entre femmes. J’avais lu aussi que les jeunes Japonais aujourd’hui ne sont pas presses de se marier ou meme de sortir avec le sexe opposé.

    • Reply Caroline Szpira January 9, 2017 at 5:45 pm

      Oui effectivement c’est essentiellement des hommes qu’on croise dans les bars et on se doute que les femmes attendent sagement à la maison.
      Sur le sujet des jeunes japonais, il y a eu un reportage y’a pas très longtemps sur M6 sur le sujet qui etait super interessant je sais pas si tu l’as vu ! Justement les jeunes jap’ ont beaucoup de mal avec les relations de couples. Tu devrais le regarder si le theme t’interesse !

  • Reply DAFFYCO January 12, 2017 at 6:15 pm

    Votre article est super intéressant, comme votre blog ! Effectivement le “mooonde” ça doit être impressionnant ! Biz depuis MONTPELLIER !

  • Leave a Reply