la vie d'expat, Los Angeles

Vivre a Los Angeles sans voiture, c’est possible ?

February 19, 2017
vivre a los angeles sans voiture

Un sujet tabou que je me décide enfin à traiter, car oui après 4 ans, il serait temps de témoigner sur ce fameux mythe du “LA sans voiture c’est impossible”.
Vous allez encore dire que, comme d’habitude je ne me mouille pas, mais il n’y a pas de réponse type à cette question.
Avant de prendre votre décision, plusieurs critères sont à considérer. Tout d’abord, quelle est la raison de votre venue à LA ? Vacances ? Études ? Travail ? Ce critère initial jouera beaucoup sur votre besoin d’avoir une voiture ou non.
Autre critère, pour combien de temps pensez-vous rester à LA ? Deux jours ? Deux semaines ? Deux mois ? Deux ans ? Là encore, le besoin peut s’avérer different.
Et enfin, le dernier critère, qui n’est pas des moindres, c’est votre style de vie. Vous aimez marcher ? Vous aimez partir à l’aventure ? Vous êtes patient ? En bref, vous m’avez comprise, on est parti pour de longues explications !

Vivre à Los Angeles sans voiture c’est possible ?

Comme je viens de l’évoquer plus haut, il est difficile de généraliser le besoin d’une voiture.
Pour ma part, je vis à Los Angeles depuis 4 ans, sans voiture et je le vis bien !
Pour que vous compreniez, sachez que de multiples raisons ont joué sur le fait de mener cette vie de piéton.
Lorsque je suis arrivée à Los Angeles, je suis venue pour étudier à UCLA, et j’ai eu la chance d’avoir un appartement situé à seulement quelques minutes à pied du campus, dans le quartier de Westwood. Comme beaucoup d’étudiants, je n’ai donc pas ressenti le besoin direct d’avoir une voiture. Aussi, je savais que j’étais là pour un an minimum, du coup je savais que si l’envie me prenait de partir à droite à gauche, je pourrais toujours louer une voiture si j’en avais besoin.
Dernier petit détail, Westwood est un quartier très bien desservi par les bus. Je pouvais donc me rendre à la plage, à Beverly Hills et meme à Hollywood directement.
Évidemment, prendre le bus à Los Angeles prend pas mal de temps, mais j’ai appris à apprécier et surtout avoir de la patience, mais ça, je vous le raconte un peu plus bas.
Les années suivantes, j’ai eu la chance d’avoir des boulots accessibles facilement en bus (moins de 30 minutes et direct).

Aussi, il faut savoir que je suis arrivée a Los Angeles en ayant moins de 25 ans. Et le petit problème quand on a moins de 25 ans aux USA, c’est que les assurances coutent cher, très cher (environ $150/mois), et du coup je n’étais pas prête à faire un tel investissement.
Enfin pour finir, j’ai aussi survécue grâce à mes meilleurs amis Uber et Lyft, et ça, je vous le raconte plus bas aussi ;).

Avant d’aller plus loin, je préfère être honnête avec vous et éviter de me faire disputer dans les commentaires. Oui j’ai survécu sans voiture, mais ce n’était pas non plus facile tous les jours ! Il m’a fallu beaucoup de patience, de la persévérance et c’est à peu près tout. Je sais que beaucoup sont interloqués et me regardent avec des yeux écarquillés quand je leur dis que oui, je vis à Los Angeles sans voiture mais chacun à le droit de vivre son experience à sa façon. Du coup, pour ceux qui ont le courage de vouloir venir à Los Angeles sans voiture, voici mes conseils.

Comment vivre à Los Angeles sans voiture ?

On prend le bus et le métro

Je vous entends râler d’ici: “nan mais le service de transports à LA il est pourri”. Alors oui je vous l’accorde, si on compare à Paris ou New York, forcement c’est différent. Mais n’oubliez pas que Los Angeles est beaucoup plus étendue que Paris et du coup, ça rend les déplacements plus longs et plus compliqués.
Les transports en commun à Los Angeles m’ont paru complètement incompréhensibles quand je suis arrivée (bon pas autant qu’à Tokyo quand même !) mais avec un peu d’expérience et de pratique (et l’aide de Google Maps), vous arriverez plutôt facilement d’un point A à un point B.
Je ne vais pas rentrer dans des explications en profondeur de chaque réseau, chaque ligne et chaque trajet possible mais sachez qu’il existe 2 compagnies de bus à Los Angeles, les Big Blue Bus (qui desservent le West Side essentiellement) et les Metro Bus (qui sont des bus et non un métro comme je le croyais naïvement en arrivant !) qui desservent l’autre cote partie de la ville. Vous avez également le métro (le vrai cette fois ci) qui dessert les zones plus éloignées et plus récemment qui rejoint Downtown à Santa Monica. Pour connaitre les lignes de bus dont vous avez besoin, Google Maps sera votre meilleur ami :).
Petit warning, qui dit grande ville dit grandes distances … et tout ça, ça prend du temps ! Prendre les transports en commun à Los Angeles, c’est long. Donc ne soyez pas étonné ou surpris. À vous d’apprendre à être un peu patient, de profiter des palmiers, sinon, je vous invite à opter pour l’option juste en dessous.

On prend un Uber / Lyft

Uber et Lyft sont devenus mes deux sauveurs à Los Angeles. Alors je vous arrête tout de suite, non je ne suis pas multi milliardaire et non je ne me prends pas pour une princesse à me déplacer en “taxi” régulièrement. Sachez que les prix à Los Angeles n’ont rien à voir avec New York ou Paris. Les 2 applications ont pris soin de s’adapter à la taille de la ville, aux distances et au prix de l’essence ce qui du coup donne des prix très intéressants. Les “rides” les plus chers sont autour des $20 mais c’est vraiment si vous traversez la ville (de Santa Monica à Hollywood par exemple). Pour des déplacements plus courts, vous dépasserez rarement les $6-7.
D’ailleurs, pour avoir votre premier ride gratuit sur Uber, vous pouvez utiliser le code RVWT9 et pour Lyft, CASZ1.

On loue une voiture occasionnellement

Etre piéton à Los Angeles ne veut pas dire se priver d’une voiture de temps en temps ! Des compagnies de location de voitures comme Entreprise offrent des deals super intéressants le weekends (qui commencent a $19) et qui du coup vous permettront de partir à l’aventure quand bon vous semblera.

On n’oublie pas l’avion et le train

Cette partie concerne évidemment les déplacements plus longs mais sachez que vous pouvez trouver des vols pour Las Vegas ou San Francisco à des prix très intéressants si vous vous y prenez à l’avance. Concernant les trains, j’avoue n’avoir jamais eu l’occasion de le prendre mais vous pouvez vous rendre dans les villes clefs de Californie comme San Diego via Union Station à Downtown Los Angeles.

Mes conseils pour vous déplacer à Los Angeles

Si vous venez sur le court terme

Si vous venez en vacances, on ne va pas y aller par quatre chemins. Louez une voiture, sinon vous risquerez de détester cette ville et surtout d’en louper les 3/4 par manque de temps.

Si vous venez pour 3-6 mois, là encore je vous recommande d’investir (soit en louant soit en achetant). Pourquoi ? Car je sais par expérience que lorsque l’on est la pour une courte période, vous allez forcement prévoir de visiter la Californie, de vous aventurer à travers la ville et vous limiter au réseau de transports en commun va vite vous embêter.

Pas de panique si vous n’aviez pas prévu d’investir, vous aurez tout de même des tas d’autres options, il suffira juste de prévoir davantage. Vous pourrez par exemple prendre l’avion, le train ou louer une voiture juste pour les weekends où vous souhaitez partir à l’aventure et ne pas vous prendre la tête avec le bus.

Si vous venez sur le long terme

Bon je ne vais pas rentrer dans les details, mais évidemment si vous venez pour travailler, avec une famille, pour un travail situé assez loin de votre logement, la question ne se pose meme pas, achetez une voiture directement.

Là où la question / le besoin peut se poser c’est vraiment selon votre style de vie (et votre budget accessoirement). Comme je vous l’ai raconté dans cet article, oui c’est possible de survivre à Los Angeles sans voiture, à condition d’y mettre du sien. Los Angeles est une ville immense et je peux comprendre que se reposer sur le système de transports en commun / dépendre d’Uber et Lyft en permanence peut s’avérer pesant. Si vous aimez l’indépendance et que vous avez la bougeotte, alors ne perdez pas plus de temps, et investissez dans une voiture dès le début.

J’espère que cet article vous aura plu et surtout convaincu ! Du coup pour vous, c’était LA avec ou sans voiture ?

You Might Also Like

2 Comments

  • Reply Adeline February 21, 2017 at 8:26 pm

    Cela dépend beaucoup d’où on se situe à LA. Même si j’ai été habitué dès mon arrivée à avoir une voiture (merci à ma famille d’accueil), comme je vivais dans le quartier de Beverly Grove et que tout était à côté, je faisais beaucoup de choses à pied (au grand étonnement de ma famille d’accueil). Ensuite, nous avons déménagé dans les hills au niveau de Mulholland, et dans ce coin, la voiture est vraiment indispensable. Juste pour acheter une bouteille de lait, je mettais 20 min pour descendre la colline en voiture. Heureusement, quand on vit à LA, on s’habitue très vite aux longues distances et au trafic, mais on va éviter de parler de la galère que cela peut être parfois pour trouver une place de parking.
    En tout cas très bon article et t’as bien eu du courage de t’en tenir aux transports en commun à LA 🙂

    • Reply Caroline Szpira February 21, 2017 at 8:40 pm

      Merci pour ton témoignage ! Effectivement tout dépend du quartier et surtout de son quotidien ! Personnellement je n’aurai jamais pu vivre dans les Hills avec 20 min de trajet pour faire la moindre course, ca m’aurait rendu folle ! Et puis c’est vrai qu’il ne faut pas oublier que qui dit voiture dit trafic mais aussi parking, et ça, c’est loin d’être fun !

    Leave a Reply