Japon, Voyages

Préparer son voyage au Japon

December 15, 2016
preparer-son-voyage-au-japon-carolinethecity

Et oui, c’est la grosse surprise, pour Noël, je m’envole en direction du Japon pour 10 jours ! Je n’en avais pas vraiment parlé sur les réseaux sociaux ou par ici jusqu’à maintenant mais sachez que je prépare ce voyage depuis plusieurs semaines à présent.

J’ai donc la chance de pouvoir partir au Japon pendant 10 jours et je passerai donc pour la première fois Noël hors de France. (Oui même depuis que je suis expatriée, j’avais toujours pour habitude de rentrer pour les Fêtes).

Bref assez blablaté ! Ayant fait beaucoup de recherches pour ce voyage, je me suis dis que c’était l’occasion de partager un peu tout ça avec vous, et puis qui sait, pouvoir vous donner envie d’y aller aussi.

Avant tout, sachez que je n’ai pas prévu de me transformer en guide touristique sur le Japon et que ce blog gardera les US, Los Angeles et l’expatriation en thèmes principaux. Mais du coup, ne soyez pas surpris de voir une invasion d’articles sur le sujet :).

Pourquoi le Japon ?

C’est vrai qu’à la base, je n’avais jamais eu aucun pays d’Asie en tête lorsqu’on me demandait mes “tops destinations”. Étant basée à l’autre bout du globe, j’avais envie de tenter l’aventure vers une destination plus facilement atteignable (en terme de temps et de budget) de Los Angeles que de Paris. Ne rentrant donc pas en France pour les Fêtes, on a fait une liste de destinations potentielles et après 443584390 changements et espionnage quotidien de tous les tarifs des billets d’avion, le choix s’est porté sur … Le Japon !
En discutant avec beaucoup, beaucoup de proches et de connaissances, je me suis rendue compte que je me faisais sûrement de fausses idées sur le Japon et la culture asiatique en générale et que c’était donc enfin l’occasion de laisser mes clichés de côté.

Ceux qui me connaissent savent à quel point j’ai un (trop) gros souci concernant l’organisation et les recherches, mais du coup j’ai décidé de vous en faire profiter en vous partageant mes 10 conseils pour préparer votre voyage au Japon.
Au niveau de l’itinéraire, ça sera 5 jours à Tokyo, 1 au Mont Fuji et 3 à Kyoto.

(les conseils exposés ci-dessous s’appliquent donc à ces villes plus particulièrement.)

Réserver ses billets d’avion – Quand partir ?

Choisir la bonne période pour partir au Japon

La première étape sans grande surprise, c’est évidemment de choisir la période et de regarder tous les bons plans possibles pour obtenir le meilleur prix !
Les périodes les plus connues pour partir au Japon sont celles du Printemps (avec la fameuse semaine ou tous les arbres sont en fleurs) et l’Automne.
Vous pourrez évidemment vous y rendre en été ou en hiver (comme nous) sans soucis. Avant de vous décider, sachez que chaque saison a ses avantages comme ses inconvénients, donc tout dépend de l’expérience que vous recherchez.

Trouver des billets d’avion au meilleur prix

Pour trouver vos billets d’avions, je vous recommande de télécharger l’appli de Momondo ou de consulter le site internet qui vous permettra de trouver les meilleurs prix possibles et surtout d’évaluer quelles sont les meilleures dates pour partir (surtout quand on sait que le prix peut passer du simple au double entre le lundi et le dimanche).
N’hésitez pas également à vous mettre des alertes sur des sites comme Kayak, qui vous enverra une notification par mail dès que le prix changera.

Se loger au Japon

Comme dans chaque grande ville du monde, vous pourrez trouver pleins d’options pour vous loger. À Tokyo comme à Kyoto, vous aurez un large choix d’hôtels et d’AirBnB pour tous les styles et tous les budgets !
Là où est la difficulté, c’est pour identifier le quartier de votre logement. En fonction des endroits que vous souhaitez visiter mais aussi de votre budget et de vos attentes, à vous d’identifier le meilleur quartier.
Pour nous ce sera le quartier de Shinjuku car niveau budget et situation, cela me paraissait être le meilleur compromis. C’est un des quartiers les plus populaires de Tokyo, mais bon, on a dit qu’on voulait être dépaysés, on risque d’être servi !
Je voulais à la base être du côté de Shibuya (quartier branché de Tokyo), mais les prix allaient du simple au double (que ce soit pour l’option hôtel ou l’option AirBnB.
Pour plus de dépaysement, vous pouvez aussi choisir de dormir dans les fameux hôtels capsules avec des nuits autour des $50. Mais j’annonce, c’est petit. Très petit. Une capsule quoi.

Les formalités administratives

Si vous venez de France, vous n’aurez aucun papier ou visa à demander pour entrer sur le territoire japonais. Il vous suffit de votre passeport et vous êtes automatiquement autorisés à rester 90 jours en tant que touriste sans la moindre démarche. (pas comme les USA ou vous devez remplir et payer le fameux ESTA).

Si comme moi vous êtes aux États-Unis avec un visa J-1 ou F-1, n’oubliez pas de faire signer votre I-20 ou DS-2019 par votre représentant (sponsors ou bureau des étudiants internationaux) AVANT de sortir du territoire américain, sinon vous risquez de ne pas pouvoir re-rentrer.

Découvrir la ville et préparer son itinéraire 

Enfin le vif du sujet ! C’est évidemment la partie que je préfère dans chacun de mes voyages ! Mon conseil c’est avant tout de prendre le temps de découvrir la carte du Japon et de Tokyo / Kyoto plus précisément afin d’identifier tous les quartiers.
J’ai eu beaucoup de mal au début car la ville de Tokyo est immense avec ses 23 arrondissements, et surtout il y a des choses à voir … PARTOUT.
Pour dénicher de bonnes adresses et planifier l’itinéraire, je suis passée par beaucoup de sites, blogs et guides afin de ne rien manquer.
J’ai eu la chance de recevoir en avant première le tout nouveau Cartoville de Tokyo et c’est vraiment l’idéal pour vous aider à planifier.
Avec son petit format il est aussi top à glisser dans le sac une fois sur place comparé aux gros guides habituels.
Vous retrouverez tous les incontournables par quartiers avec des mini cartes détaillées à chaque fois.
Sinon je me suis évidemment égarée sur des centaines de sites et de blogs, que je citerai un peu plus bas !

Une fois de retour, je partagerai avec vous notre itinéraire jour par jour et pouvoir peut-être vous aider si vous aussi vous partez par là-bas dans les mois à venir.

(J’ai aussi abusé de la gentillesse de beaucoup (trop) de monde), donc je remercie Anne-Laure, Priscilla, Jessica, Valérie, Émilie, Tanguy, Saori, Ruri et toutes les personnes qui m’ont énormément aidée et conseillée pour ce voyage.)

Comprendre le système des transports et planifier vos déplacements

Je crois que c’est le truc qui m’a causé le plus de sueurs froides lors de la préparation de ce voyage. Lorsque j’ai ouvert la carte du métro de Tokyo pour la première fois, j’ai cru que j’allais devenir dingue. Des centaines de lignes, des compagnies privées / publiques, un système de tickets différents, bref, une véritable angoisse. (doublée si comme moi vous prenez la carte en japonais et non en anglais, mais ça c’est un autre détail).

Du coup, ne vous inquiétez pas, c’est un peu flippant au début, et plus on passe du temps dessus mieux on comprend et on se rend compte que ce n’est pas bien différent de notre métro parisien.
Vous avez les lignes locales, comme nos lignes de métro RATP et des grandes lignes (pour les périphéries) comme la SNCF. Ils sont tous indépendants, du coup vous devrez vous procurer des tickets différents en fonction du type de train.
Si ça peut vous rassurer, ou si vous voulez tout simplement vous moquer un peu de moi, je me suis même fait un tuto pour acheter des tickets de métro.

Si vous avez prévu de voyager et de bouger de Tokyo, je vous recommande fortement de vous procurer le JR Pass, qui est un pass vous permettant d’utiliser les lignes JR de manière illimitée.
Ne soyez pas surpris par le prix. Les transports à Tokyo coûtent assez chers et le pass sera rentable dès votre premier “gros trajet” (Un aller retour à Kyoto suffit pour le rentabiliser).
Pour en savoir plus sur ce pass, je vous invite à vous rendre par ici, pour savoir si il sera rentable pour votre voyage, par là.

Préparer les bons accessoires

En plus des accessoires classiques type ordi ou appareil photo, pour le japon, des accessoires un peu moins habituels seront nécessaires.
Un adaptateur est évidemment indispensable car les prises ne sont pas les mêmes qu’en France. Vous pourrez vous en procurer dans les magasins type Darty ou Fnac, ou à l’aéroport pour les plus feignants.

L’autre accessoire indispensable (selon moi), le fameux “pocket-wifi”! J’en entendais parler un peu partout, sans vraiment savoir à quoi cela correspondait. Il s’agit en fait d’un petit boitier qui vous donne accès à internet partout ou vous serez. En gros c’est l’équivalent d’une clé 3G, que vous pourrez donc avoir tout le temps sur vous et avoir accès à internet (sur 10 devices différents).
Le boitier se commande sur internet et se paye à la journée. Vous pouvez le recevoir chez vous avant le départ ou tout simplement le récupérer à l’aéroport. Il existe différentes compagnies mais vous trouverez un petit comparatif avec tous les tarifs par ici.

Préparer un “kit de survie”

Bon ça c’est pour mon côté un peu parano mais ne parlant pas un seul mot de japonais, je pense qu’il est judicieux de préparer un petit kit de survie à base de Doliprane et d’Actifed, afin d’éviter un grand moment de gêne à la pharmacie.

Apprendre les coutumes et les habitudes locales

Cela va paraître obsolète pour certains, mais je pense qu’il est hyper important de connaître les bases de la culture du pays dans lequel on se rend afin d’éviter des moments d’inconfort voire de manque de respect.
N’ayant pas encore été sur place, je risque de rajouter du contenu dans cette section d’ici la, mais en attendant, il faut savoir qu’il faut par exemple être silencieux dans le métro, qu’il est interdit d’y manger et de faire du bruit.

Renseignez-vous également sur les jours fériés afin d’être sûr que les activités prévues seront ouvertes ou au contraire blindées de monde.

Avoir quelques bases de la langue

Bon celui là, il est encore sur ma TO-DO d’avant départ, mais je me suis promis d’apprendre quelques bases, ne serait-ce que le bonjour, aurevoir et éviter de passer pour une mal-polie.
J’avais prévu d’apprendre quelques bases de vocabulaire niveau FOOD, donc je vous partagerai très vite mes mots clés, en gros poulet et thon, pour ceux qui me connaissent assez bien !

Se renseigner aux bons endroits

Et enfin, mon dernier conseil, c’est évidemment d’éplucher toutes les ressources que vous pouvez trouver ! Entre les sites, les blogs, Instagram et les guides, il y a des tonnes et des tonnes de choses à disposition (un peu trop d’ailleurs).

Pour vous faciliter la tâche, voici les meilleures sources pour organiser votre voyage au Japon:

Sites Pratiques:

– JR Pass
– Go Tokyo
– Inside Kyoto

Sites Internet:

– Kanpai (une véritable mine d’or pour la moindre information sur le Japon)
– Vivre Le Japon
– Office du Tourisme du Japon
– Japan Guide (pour les lieux de tournage de Lost In Translation)

Blogs:

– FullyFunny
– My Little Road
– Un Voyage Par Mois

Guide:

– Cartoville

Instagram:

– Anne Laure
– Thuck4

Et voila, c’est tout pour ce premier article sur le Japon, et on se retrouve très vite pour la suite de cette aventure 🙂

*Article réalisé en partenariat avec Cartoville

You Might Also Like

12 Comments

  • Reply lucie cali December 19, 2016 at 5:30 pm

    Merci’ ca va m’eviter pas mal de recherches deja! Quand j’etais allee en Chine j’avais achete un petit “wordbook” avec les mots en anglais et la transcription/traduction en caractere chinois en face. Il suffisait de montrer ca dans les magasins ou ailleurs pour dire ce que tu voulais (ou sont toilettes?) etant le plus utile 😉 Je m’en suis aussi servie quand j’avais mal a la tete pour demander un anti douleur a la pharmacie….etc…

    • Reply Caroline Szpira December 19, 2016 at 10:23 pm

      J’y ai pensé aussi mais j’avais peur de pas réussir a reconnaitre les symboles au bon moment ! Du coup je crois qu’on va se reposer sur les photos sur les menus pour choisir, et on va espérer que le Doliprane suffira aussi ahah. Quand as tu prévu de partir ?

      • Reply lucie cali December 21, 2016 at 1:33 am

        Probablement en Septembre 2017 car on veut payer ce voyage a notre fille qui va “graduer” a cette epoque…une sorte de voyage recompense :-)….malhreuseument je ne crois pas qu’on verra de beaux feuillages dorés encore à ce moment la….

  • Reply Audrey December 19, 2016 at 6:02 pm

    Hate de voir les photos du voyage! Profite bien!

    • Reply Caroline Szpira December 19, 2016 at 10:22 pm

      Merci beaucoup ! Hate de partager tout ca 🙂

  • Reply Béné December 20, 2016 at 12:06 am

    Bon voyage au Japon ! 10 jours c’est court mais pour un premier voyage (et pour juste faire Tokyô / Kyôto) c’est suffisant.
    Les paysages ne seront pas magnifiques par contre. En hiver qu Japon l’herbe est dans les tons beige / marron. Heureusement qu’il y a les superbes illuminations pour rattraper !

    • Reply Caroline Szpira December 20, 2016 at 12:34 am

      Hello Béné et merci pour ton petit commentaire ! D’après les photos d’une copine qui est à Tokyo, les belles feuilles rouges ne sont pas encore toutes tombées, du coup j’espère que les paysages seront tout de meme jolis ! As-tu des recommandations ? Je suis toujours preneuse !

  • Reply Delphine December 20, 2016 at 11:41 am

    J’espere que tu verras le Mont Fuji ma copine ne l’a jamais vu toujours dans le nuages, c’est comme le Mont Blanc, faut etre chanceux. Bon voyage

    • Reply Caroline Szpira December 20, 2016 at 5:53 pm

      J’espère pouvoir le voir aussi ! Merci beaucoup 🙂

  • Reply Colonel Sanders December 20, 2016 at 10:40 pm

    Du coup quelque chose de particulier de prévu pour Noël et le nouvel an ?

  • Reply Anne-Laure December 21, 2016 at 3:25 am

    wiii ! tu as pas mal préparer ton voyage, et ton article. (bien plus que moi pour mon voyage au vietnam, je pars lundi prochain et on ne sait pas où on va et à part la première nuit on a rien d’autre XD).
    J’espère vraiment que tu vas adorer le Japon, c’est un pays très photogénique aussi, prépare l’appareil photo !
    Hâte de te voir et bonne route ! ♥

    ps: Ca m’a fait plaisir de t’aider

  • Reply tsubasa801 March 14, 2017 at 11:45 am

    C’est vrai qu’avoir quelques mots de japonais ça peut beaucoup servir en plus de toute cette préparation complète ! j’en ai fait l’expérience ma première semaine sans savoir parler un mot japonais a vraiment été difficile, heureusement que j’ai pu rencontrer des personnes anglophones qui m’ont pas mal aidé notamment pour le metro parfois ou le train!

  • Leave a Reply