Culture, vivre aux USA

La culture américaine: la positive attitude

November 8, 2014
culture américaine carolinethecity

Les différences culturelles entre la France et les Etats-Unis – La Positive Attitude

Une des grandes différences qui a pu me marquer dès mon arrivée aux Etats-Unis (et lors de mes précédent séjours), c’est la positivité ambiante ! Ou peut-être les américains sont-ils juste normaux et ce sont nous les français qui sommes négatifs ?

Sûrement les deux ! Ici tout le monde est toujours ultra souriant et « friendly », et ce dans le moindre cas de figure.

Aussi, les américains ne se plaignent que très rarement, et il faut avouer que le cliché des râleurs français est quand même assez vrai !

Être positif (et poli) – everyday

Dans les restaurants comme dans les magasins, les serveurs et vendeurs seront toujours adorables. Au début ça surprend, on trouve ça même un peu louche, et puis au final, on s’y habitue très vite.

Si vous rentrez dans un magasin, il est totalement normal que le vendeur vous dise bonjour et vous demande comment ça va (le fameux « how are you doing today »). Evidemment, il n’est pas la pour écouter vos tracas, mais il s’agit d’une forme de politesse très courante.

Aux Etats-Unis, tout est « great » « awesome » et « amazing ».

Les américains sont fans des superlatifs et les casent à toutes les sauces. Si au restaurant le serveur vous demande si tout va bien et que vous répondez par un simple « yeah it’s fine », il va certainement croire qu’il y a un problème. Ici il s’agit de montrer son enthousiasme en permanence, genre je vais bien, tout va bien, un peu comme chez les Bisounours (je sais j’exagère, mais c’est quand même un peu vrai).

Ne lésinez pas avec les « so » avant chaque adjectif ponctué d’un « oh my god » histoire de vous fondre dans la masseJ.

Petite mention pour les américaines qui passeront leur temps à dire que votre look est « amazing » et que votre coupe de cheveux « looks SO great.. »

Be inspiring

Je crois qu’il s’agit de l’objectif secret de tous les américains que je connais. Ils veulent tous devenir quelqu’un d’inspiring (comprenez quelqu’un dont on peut s’inspirer). Ils ont tous des modèles (de Bill Gates à Mark Zuckerberg mais aussi le voisin d’çà côté) et rêve de leur carrière ou parcours.

Un peu trop altruiste sur les bords parfois, ils adorent faire des choses « biens » : passer le weekend dans un refuge pour chatons abandonnés, rejoindre des associations féministes, faire des marches pour des associations, …) et surtout aiment vous le faire savoir en le partageant sur leur page Facebook.

Petite remarque, les américains sont fans des citations inspirantes (du genre « don’t forget to be yourself ») pour se motiver dans les coups de mou. (Mention spéciale pour les chansons de Taylor Swift également).

Le cas de Los Angeles est par contre assez à part, car ici les gens sont très « fake » (pas tous évidemment !). Beaucoup sont dans le cinéma, producteurs, réalisateurs, acteurs (du moins essayent de l’être) et vivent dans une illusion de glamour et de paillettes. Dès qu’ils sortent, c’est pour se montrer, et surtout rencontrer des gens. Ils seront toujours gentils avec vous, et toujours prêts à vous faire des compliments. C’est un peu troublant au début, mais on s’habitue très vite ! Ici, il ne faut pas être surpris qu’on vous appelle « Sweety » après à peine deux minutes de conversation. (Ca change du regard de haut en bas des parisiens !)

 

photo credit: © 2014 Tumblr

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply