étudier aux USA, la vie d'expat, travailler aux USA, vivre aux USA

Faire un stage aux Etats-Unis : Le Visa J1

May 18, 2016
stage aux etats unis

Article un peu plus formel que d’habitude, j’ai décidé cette fois ci de rentrer dans les détails du fameux « visa J1 », le visa vous permettant d’effectuer un stage aux Etats-Unis. Evidemment, ce visa et les procédures arrivent uniquement lorsque vous avez décroché le dit stage ! Sinon, cela ne vous sert pas à grand chose …  Pour ceux que ça intéresse, je donne mes conseils pour trouver votre stage aux Etats-Unis, par ici !

Comme pour chaque article répondant à la thématique visa, je répète encore une fois que le contenu que je partage avec vous est basé uniquement sur mon expérience et mes recherches et ne représente en aucun cas une vérité absolue. Chaque cas est à prendre individuellement et je n’ai pas les compétences ni les certifications d’un avocat d’immigration !
Si vous souhaitez effectuer un stage sur le territoire américain, vous devrez effectuer les démarches pour obtenir un visa J1. Ce visa est OBLIGATOIRE afin de réaliser votre stage.

Si l’on compare à l’ensemble des visas possibles, le visa J1 est un visa « relativement » simple à obtenir. Encore une fois je pèse mes mots, ce n’est évidemment pas une partie de plaisir niveau paperasses et stress, mais vous n’aurez aucun quota, aucune loterie et un dossier relativement léger, comparé à d’autres bien plus musclés !
Avant toutes choses, sachez qu’il existe 3 types de visa J1 (oui forcément, pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué !), s’adressant chacun à un profil bien particulier.

Le visa J1 vous permet donc d’effectuer un stage d’un à 12 mois, voire 18 mois (en fonction du type de visa, et de votre domaine d’activité), d’obtenir un numéro de sécurité sociale, de passer son permis aux Etats-Unis, d’entrer et de sortir du territoire (sous réserve d’autorisation signée par votre sponsor – voir explication plus bas) et de rester jusqu’à 30 jours sur le territoire après la fin de votre programme.

1. Les différents types de visa J-1

Le J1 Work and Travel
Pour être à 100% honnête avec vous, c’est le visa que je connais tout simplement le moins. Je ne vais donc pas m’attarder dessus.
Tout ce que je sais c’est qu’il s’agit d’un stage allant de 2 à 4 mois maximum, de juin à septembre, réservé aux étudiants. Le stage doit être rémunéré ($1200/ mois minimum) pour que votre dossier soit accepté. Encore une fois j’ignore toute la procédure, donc je ne préfère pas m’étendre sur le sujet pour éviter de vous donner de mauvaises informations.

Le J1 Intern
Ce visa s’adresse aux étudiants encore scolarisés ou alors diplômés depuis MOINS DE 12 MOIS. Il peut durer entre 2 et 12 mois et être demandé toute l’année.
Age entre 18 et 38 ans.

Le J1 Trainee (le mien)
Ce visa s’adresse aux personnes étant diplômées depuis PLUS DE 12 MOIS et ayant au MINIMUM UN AN d’expériences professionnelles hors USA, dans votre domaine d’activité.
Age entre 18 et 38 ans.

Il peut durer entre 2 et 18 mois (sauf pour un domaine d’activité en particulier, le « Hospitality and Tourism Management).

Si vous n’avez aucun diplôme, vous pouvez également obtenir un visa J1 Trainee, sous réserve d’un minimum de 5 ans d’expériences professionnelles hors USA, dans le même domaine d’activité que votre stage.

2. Les critères d’éligibilité de votre stage

Evidemment, vous ne pouvez pas effectuer un stage n’importe où et n’importe comment. Voici les domaines d’activités dans lesquelles vous pouvez exercer votre visa J1 :

– Arts and Culture
– Management, Business, Commerce and Finance
– Information Media and Communications
– Public Administration and Law
– Hospitality and Tourism Management
– The Sciences, Engineering, Architecture, Mathematics and Industrial Occupations
– Agriculture, Forestry and Fishing
– Education, Social Science, Library Science
– Culinary Arts

Votre stage devra être validé par ce qui s’appelle un sponsor. Le sponsor est une structure agréée par le gouvernement américain. Le sponsor prend en charge votre dossier, sa validation et ensuite de vous obtenir votre visa J1.

3. Les démarches pour obtenir votre visa J-1

Dans la démarche de l’obtention, et de la réalisation de votre stage, il y aura donc 3 parties impliquées. Vous, le stagiaire, l’entreprise d’accueil, et le sponsor.
Il est important de bien comprendre les 3 acteurs ainsi que leur rôle afin que tout se passe bien ! J’avais au début un peu du mal à comprendre le but et l’intérêt du sponsor, donc je vais tenter de vous expliquer tout ça au mieux !
Le sponsor est un organisme officiel chargé de votre inscription et de votre dossier. Votre sponsor sera donc votre référent dans toute cette aventure, c’est à dire avant votre stage et même pendant.
Il joue le rôle d’intermédiaire entre vous, l’entreprise et l’immigration.

Maintenant que vous savez qui est le sponsor, passons aux choses sérieuses … Comment obtenir le visa J1 ?

Ça y’est c’est officiel, après de nombreux entretiens, vous avez votre stage. La première étape est donc de rentrer en contact avec un sponsor. Il en existe pleins, Intrax, Parenthèse, pour n’en citer que 2, mais la liste est longue. Pour ma part, j’ai fait le choix de partir avec Intrax, mais évidemment les autres vous offriront le même service et les prix se valent pour la plupart.

Votre sponsor va alors vous demander de nombreuses informations vous concernant (photocopies des diplômes, photos, etc) ainsi que votre entreprise d’accueil.

Concernant votre entreprise, voici les conditions qu’elle doit remplir afin que votre dossier soit accepté :

– Avoir un minimum de 25 employés OU un CA minimum de $3 millions. Si ce n’est pas le cas, le sponsor effectuera ce qu’on appelle une « On site visit », c’est à dire se rendre sur place afin de vérifier que l’entreprise existe vraiment. (Évidemment qui engendreront un coût et des délais supplémentaires)
– Le stage doit être réalisé dans des bureaux (vous n’avez pas le droit de travailler de chez vous) et effectuer un minimum de 32H par semaine.
– L’entreprise doit avoir un minimum de 5 employés par stagiaire en visa J1.

Si l’entreprise répond à tous ces critères, le sponsor va rentrer en contact avec l’entreprise d’accueil afin de leur faire remplir différents documents :

– Le DS7002
– Host Company Agreement
Le DS7002 est ce qui s’appelle votre « Training Plan » et correspond à l’ensemble des tâches et missions que vous allez effectuer pendant votre stage. Tachez de prévenir votre entreprise, ce document (d’environ 4 pages), n’est pas à prendre à la légère. Ils devront détailler l’ensemble de votre stage, et le diviser par des « Phases ».
Le vocabulaire employé dans ce document est également très important. Il s’agit d’un stage et non d’un emploi. N’hésitez pas à prévenir votre entreprise d’employer un vocabulaire approprié.
Le Host Company Agreement est juste un document à signer reprenant toutes les conditions et règles du visa J1.

Cette partie du process peut être relativement longue, car le sponsor peut demander des modifications au DS7002 avant de le valider et les allers retours peuvent prendre du temps.

Une fois le DS7002 validé, le sponsor va pouvoir vous envoyer le Saint Graal, le DS2019.
Le DS2019 est le document officiel attestant que votre stage a été approuvé par votre sponsor. Dessus est inscrit votre code barre, les dates de votre stage et les informations de votre société. ATTENTION, le DS2019 N’EST PAS VOTRE VISA et ne garantit en aucun cas l’obtention de ce dernier à l’ambassade.
En même temps que le DS2019, le sponsor va vous envoyer une copie de votre DS7002 (le training plan).

Etape suivante, vous devrez, avec l’aide de votre sponsor, obtenir votre SEVIS (qui signifie Student and Exchange Visitor Information System) qui est un numéro obligatoire et nécessaire à l’obtention de votre visa.

Et enfin, vous pourrez prendre rendez-vous à l’ambassade et obtenir VOTRE VISA J-1. Le sponsor vous enverra évidemment des fiches techniques afin de prendre votre rendez-vous en ligne et de vous préparer correctement pour le jour J. Une fois votre visa obtenu, vous n’aurez plus qu’à vous préparer au grand départ.

Et voilà ! Encore une fois, j’ai taché de détailler au mieux les procédures, encore une fois basées sur mon expérience, en espérant que cela a pu vous aider. Sinon n’hésitez pas à me contacter directement si vous avez des questions ou besoin d’aide !

A très vite.

You Might Also Like

6 Comments

  • Reply StageVoyage June 1, 2016 at 8:17 am

    hyper intéressant l’article!

    • Reply Caroline Szpira June 6, 2016 at 11:21 pm

      Merci !

  • Reply Eloauxusa June 14, 2016 at 1:13 pm

    Je ne savais pas qu’il y avait autant de particularités dans le dans le visa J1.
    Moi je suis au pair aux USA et j’ai aussi un J1 mais c’est plutôt “Work and Study” . Donc enfait je dois travailler et gagner de l’argent, déclaré par l’agence d’au pair que j’ai choisis, et qui du coup doit sûrement être mon sponsor, mais je dois aussi prendre des cours afin de valider 6 crédits. Si je ne le fais pas mon visa be sera pas validé à la fin de mes 12 mois et je risque de ne pas pouvoir repartir aux US plus tard.

    Super article, comme ça, si je veux reprendre un visa J1 un jour, je saurai comment ça marche ! 😀

    • Reply Caroline Szpira June 14, 2016 at 4:32 pm

      J’espere que ton experience aux US se passe bien en tout cas, merci d’etre passée par la 🙂

  • Reply Jeanne Monloubou April 21, 2017 at 12:54 pm

    Bonjour Caroline,
    Super ton article, merci pour l’éclairage !
    Une petite question toutefois; saurais-tu s’il est possible de faire les démarches tout en étant à l’étranger ?
    Je m’explique : je vais faire un premier stage au Japon jusqu’en novembre 2017, puis j’enchaine sur un 2ème stage courant décembre 2017.
    Du coup, j’aimerais savoir s’il est possible de faire toutes ces formalités tout en étant au Japon ?

    Merci encore!

    Jeanne

    • Reply Caroline Szpira April 22, 2017 at 4:13 pm

      Hello Jeanne, bonne question ! Je préfère ne pas te dire de bêtises mais je pense que normalement tu peux aller dans n’importe quelle ambassade américaine. Je pense que tu devrais te renseigner auprès de l’ambassade américaine du Japon afin de savoir si tu peux obtenir ton J1 directement là-bas !

    Leave a Reply