vivre aux USA

Comment trouver un stage à Los Angeles

November 19, 2014
trouver un stage à Los Angeles

Je sais que beaucoup se demandent comment trouver un stage à Los Angeles, et aux Etats-Unis en général, surtout quand on n’y connaît pas grand chose en paperasses, visa, et même le pays en lui même.
Tout ce qu’on sait, c’est qu’on veut faire un stage là-bas !
Voici quelques conseils qui j’espère vous aideront dans votre recherche de stage aux US.
Par contre, n’oubliez pas que chaque cas de figure est différent et qu’il est donc très difficile de faire des généralités, surtout quand il s’agit des visas. Ici je parle de ma propre expérience, en tant qu’ex stagiaire et employeur.

1. Le CV

La première étape sera de traduire votre CV, mais aussi de vous adapter aux règles américaines. Ici, on ne met pas de photo, ni son âge.
Pour le reste, les règles sont assez similaires qu’en France (une page maximum).

Par contre, une chose que j’ai remarquée, c’est que les employeurs américains portent beaucoup plus d’importance à vos expériences professionnelles qu’à vos diplômes.
Bien sur que vos diplômes sont importants, mais ce n’est pas parce que vous avez une licence en journalisme que vous ne pourrez pas trouver un stage dans le marketing.

Petit + : N’oubliez pas de vous créer ou d’actualiser votre profil Linkedin en anglais. Certains employeurs y portent beaucoup d’importance et cela vous permet aussi de développer davantage vos expériences professionnelles. N’hésitez pas à demander à vos anciens collègues de vous écrire des recommandations, ça ne coute rien !

2. Où chercher un stage aux États-Unis ?

Via des sites internet :
Internmatch : Ce site est très bien construit et propose des offres de stages très intéressantes. Ils proposent aussi de nombreux tips pour votre cv et votre lettre de motivation.
Craigslist : Oui encore ce fameux Craigslist … On y trouve des apparts et aussi des stages ! Bien sur il vous faudra faire le tri mais beaucoup d’entreprises postent sur Craisglist car poster une annonce sur Linkedin coûte très cher !
Linkedin : Très pratique avec des offres très pro également. En plus vous pouvez même postuler directement via votre profil Linkedin

Via Facebook
Ajoutez vous dans tous les groupes de Français expatriés sur Facebook. De nombreuses offres sont postées et entre Français, c’est encore mieux !

Votre réseau
Parlez-en autour de vous, on ne sait jamais ! Peut-être que la tante de votre voisine monte une start-up à l’étranger, qui sait. Tentez aussi les réseaux d’anciens de votre école, rendez-vous dans des événements, ça ne coute rien d’essayer, et croyez-moi, c’est souvent la que vous aurez le plus de chance de trouver, et par la même occasion, de vous démarquer.

Candidature Spontanée
N’hésitez pas à envoyer votre candidature même si l’entreprise en question n’a aucune offre disponible. Parfois leur site ne sont pas à jour, et ils peuvent aussi avoir des opportunités pour plus tard.

3. Quel visa pour un stage aux États-Unis ?

Les visas aux US sont un réel casse-tête ! Mais après quelques temps, n’importe quel expatrié pourrait devenir un avocat spécialisé en immigration.

Afin d’être autorisé à faire un stage aux Etats-Unis, il vous faudra un visa particulier, le visa J-1. Ce visa est obligatoire pour un stage (rémunéré ou non). Si vous voulez plus d’info et de détails sur les spécificités du visa et les documents demandés, vous pouvez vous rendre sur le site de l’ambassade des Etats-Unis.
Il vous faudra faire appel à des organismes comme Parenthèse, ISPA, ou Calvin Thomas, qui vous aident énormément pour la procédure.

Lorsque vous postulerez, il vous faudra donc expliquer à votre futur employeur votre statut. Après s’offre à vous 2 situations : soit vous devrez payer vos frais de visa, ou soit votre employeur les payera pour vous (je déconseille cette option, qui fait souvent peur aux employeurs).
Votre employeur devra alors remplir quelques documents, un rendez-vous a l’ambassade et vous serez fins prêts à partir ! Comptez 6-8 semaines pour obtenir votre visa.

 

N’hésitez pas si vous avez plus de questions !

You Might Also Like

7 Comments

  • Reply Les tendances de Chloé November 25, 2014 at 5:16 pm

    Hey! Merci pour cet article. J’ai comme projet de monter ma boite à LA d’ici quelques années (projet ou rêve? :P) et tes articles ‘pratiques’ sont une super base par rapport à toutes les démarches à effectuer. J’espère que tu kiffes bien ta vibe là bas! I know I would!

    Plein de bécots et à bientôt 😉

    http://www.lestendancesdechloe.com

  • Reply maeva November 25, 2014 at 9:38 pm

    Hello Caroline!
    J’ai découvert ton blog il y a peu et je suis fan! Déjà dans un premier temps car ton cursus scolaire est similaire au mien (marketing/publicité) et dans un deuxième ta vie à LA me fait rêver aha
    J’aurais une petite question comment t’es rentrée à l’UCLA ? je veux dire c’est une école vachement sélective tu devais/dois avoir un niveau hyper élevé non?

    Bref hâte de lire la suite!
    Bisous

    • Reply Caroline Szpira November 26, 2014 at 8:11 pm

      Coucou Maéva! Merci pour ton commentaire 🙂
      Pour UCLA, je suis partie à UCLA Extension. Il s’agit, comme son nom l’indique, d’une extension de l’université de UCLA. Etudier à UCLA coute environ 40 000 dollars par an, oui oui 40 000. Je n’avais pas du tout les ressources nécessaires pour me l’offrir, et j’avais entendu parler de UCLA Extension, du coup je me suis renseignée et cela me paraissait être un bon compromis. Le prix des études est le même qu’une école privée en France (entre 4000 et 9000 dollars en fonction des programmes). La-bas, on passe un diplôme qui s’appelle le Certificate (il n’y pas d’équivalent en France, car ce n’est ni un master ni un mba – ca se rapprocherai des diplômes qu’on a via des chambres de commerces, si il faut vraiment trouver un équivalent). On choisi un thème, et ses cours (essentiellement des cours du soir). Tous les cours se passent sur le campus de UCLA, avec des profs de UCLA. Beaucoup d’universités américaines proposent ce principe d’Extension, donc si ca t’intéresses, dis moi je peux te donner plus d’infos 🙂

      Des bisous,
      Caro

  • Reply Arielle February 26, 2017 at 12:36 am

    Hello Caro ( Si je peux me permettre );)

    Je suis tombée sur ton blog par hasard je vient de commencer à lire et comment dire que j’ai totalement adhérér puis j’ai été gourmande je suis allée voir directement les années récentes 😆 .

    En somme je suis aussi de Paris, l’an dernier j’ai fais un petit saut à Londres pour améliorer mon anglais ( Cursus journalisme ) …. Depuis peu j’envisage d’aller ” vivre ” sur LA , et franchement ça serais pas de refus un coup de main pour les démarches par rapport à UCLA Extension etc … enfin je dirais tout 😆
    tu m’aiderais beaucoup ! merci beaucoup
    De m’avoir écoutée enfin d’avoir lue et surtout de nous partager ” ta vie ” à travers ton blog , sur ce bonne continuation en espérant avoir ton aide 😉

    xO

    • Reply Caroline Szpira February 27, 2017 at 12:35 am

      Coucou Arielle, et surtout merci pour ton petit commentaire ! Si tu as besoin d’aide n’hésite pas à m’envoyer tes questions précises par mail et je me ferais un plaisir d’y répondre ! Bisous !

  • Reply Anais Bonnefoy August 24, 2017 at 8:22 pm

    Bonjour Caroline,
    Tout d’abord merci pour l’article que tu as posté, tous tes conseils sont bons à prendre. J’ai comme projet de partir travailler à Los Angeles et j’ai quelques questions à te poser.
    Sais-tu s’il y a de la demande dans le domaine de la santé ? Particulièrement dans le domaine infirmier
    Combien coûte un visa de travail ?
    Connais tu des organismes qui aident les immigrés à trouver du travail ?
    Connais tu des organismes de collocation ?
    Merci d’avance 🙂

    • Reply Caroline Szpira August 30, 2017 at 3:38 pm

      Hello Anais – pourrais-tu m’envoyer toutes tes questions via la rubrique contact ? Cela sera beaucoup plus simple pour moi ! A très vite – Caro

    Leave a Reply